Otišo je svak ko valja (Zasviraj blues, cigane mladi)

Joue du blues, jeune Tzigane, Pour cette foule avide de divertissement léger, Explique à tous – Rambo est désolé, mais Il va pas très bien ces jours derniers. Tous les bons sont partis, Soit vers le ciel, soit à l’étranger, La canaille et le p’tit peuple sont restés ici À se contenter du pain durement gagné. J’ai visité: Dimanche, Mercredi, Sud, Génitif, Datif, Village, Août et Janvier Le destin maudit est le même, d’un camarade et d’un monsieur particulier J’ai vu trois fois l’ordinateur à la télé, Mon oncle a la charrue à la mode, très moderne ce céréalier Le destin maudit est le même, d’un camarade et d’un monsieur particulier. Je cassais des pétrins en bois, avec un tour à bois je travaillais, Avec une gusla aussi bien qu’avec des synthétiseurs moog je me débrouillais, Je déféquais dans la clairière, mes merdes cachait le champ verdoyé, Le destin maudit est le même, d’un camarade et d’un monsieur particulier. Joue du blues, jeune Tzigane, Pour cette foule avide de divertissement léger, Explique à tous – Rambo est désolé, mais Il va pas très bien ces jours derniers. Tous les bons sont partis, Soit vers le ciel, soit à l’étranger, La canaille et le p’tit peuple sont restés ici À se contenter du pain durement gagné.

Ivana Dragićević